Carton rouge

En réaction à plusieurs comportements choquants et inadaptés de certains adultes à l’égard des enfants (et en particulier envers les petits arbitres U9, U11, U13), la ligue de Normandie de Hockey sur Glace nous a commandé une affiche de sensibilisation.

affiche de sensibilisation à la violence faite aux enfants dans le milieu sportif
Chacun a sa place !
Pour ceux qui seraient intéressés par la méthodologie de création, voici un décryptage de la composition :
La ligue nous a fait parvenir une photo d’un parent qui était carrément monté sur la glace pour engueuler l’arbitre qui ne devait pas avoir plus de 13 ans, le gamin était terrorisé.
La photo faisait froid dans le dos !
Cette image m’a rappelé des histoires de mon enfance où un enfant est confronté à des géants et des ogres. Ces contes de fées ont la particularité de refléter les émotions et les perceptions du point de vue de l’enfant. (dans la mesure où l’on transpose les géants et les ogres de l’histoire par des adultes et leurs autorités que l’enfant doit combattre.)
J’ai trouvé intéressant d’axer l’affiche sur ce thème, autant d’un point de vue graphique que sémantique.

Ici l’adulte semble vouloir dévorer le petit arbitre en lui criant dessus.
Le visage de l’adulte, déformé par la rage et la haine, est au centre de la composition, sa dentition de requin et sa sécrétion salivaire excessive nous laissent présager qu’il souhaite dévorer l’arbitre au sens propre, tel un ogre.
Cette proposition est volontairement très violente, car on souhaite toucher particulièrement le type de personne attirée par la violence, ou en tout cas, qui entretient un rapport particulier avec elle.
En créant une affiche “coup de poing”, nous toucherons directement notre cible (sans jeu de mot).
Le personnage a une pilosité prononcée ainsi qu’une musculature sur-développée pour confirmer son appartenance au monde des adultes.
Nous sommes ici complètement dans la représentation symbolique et on part du principe que l’adulte se reconnaitra sous les traits de l’ogre et prendra conscience de son pouvoir d’emprise et de terreur sur les enfants.
Nous retrouvons la dualité adulte/enfant de part la composition (moitié supérieure : l’adulte, moitié inférieure : les enfants)
Le regard vertical induit une domination violente. Le bras tendu de l’adulte invite le regard à se déplacer vers l’enfant qui parle : ” C’est mon père, il n’a pas mangé au petit déj. !(Le père est-il colérique par ce qu’il n’a pas mangé le matin? ou dévore-t-il des enfants au petit déj ? Encore une allusion aux ogres des contes de fée.)
Les deux enfants en arrière plan font partis de deux équipes différentes (pour démontrer l’esprit sportif, ils sont finalement du même côté face à la violence des adultes).

Une phrase vient soulignée le titre : Ne réveillez pas l’ogre qui est en vous !
Cette affiche s’adresse directement à l’adulte (plus exactement à l’enfant qui est aujourd’hui devenu adulte.)

Je souhaitais également ne pas limiter le discours de l’affiche aux parents seulement, mais l’élargir aux adultes encadrants en général (parents, coachs, supporters).
La phrase “Respectez nos jeunes arbitres !” est donc le mot d’ordre à suivre.
J’ai souligné “vous” et “respectez” pour appuyer le message de façon subliminale (on lira donc inconsciemment : vous respectez nos jeunes arbitres !)
Enfin un petit texte informatif vient appuyer l’image de façon didactique et récapitule les règles à suivre. (Chacun à sa place, la glace est réservé aux joueurs, l’arbitre est le seul juge, aucune réclamation n’est permise, c’est avant tout un jeu etc… )
Une typo noir à empattement elzévir induit une note sérieuse et crédible liée à une information d’ordre administrative. Le logo de la Ligue de Basse Normandie juxtaposée à ses côtés renforce la véracité du propos.